• 1598 est passée, totalement inerte...

    Le danger de 1598 est désormais passé. Aucun fait significatif n'a eu lieu, comme d'habitude, j'oserais dire...

    Après une éruption de classe X1,8, seules quelques classes C ont secoué l'éruption.

    Il n'y a, pour l'instant, plus aucune alerte solaire, sauf si 1598 se réveille à nouveau dans les prochaines heures.

    Capture du 2012-10-28 18:46:17
     
    1598, au soir du 28/10/12

  • Commentaires

    1
    Dioex
    Lundi 29 Octobre 2012 à 13:23
    Ce n'est pas la première tache solaire qui baisse son activité éruptive en s'alignant face à nous. Un exemple suspect de plus pour dire que notre faiblesse électromagnétique à un impact direct sur l'activité solaire.
    L’embêtant c'est quand une autre dynamo qui excite le soleil est dans notre dos. Qui attire les solar flare vers elle.
    Si la Terre passe en mode furtif avec sa dynamo qui déconne, nous ne sommes pas seul dans le système solaire, d'autres peuvent intervenir.
    C'est mon avis personnel mais je pense que Jupiter contrôle plutôt l'hémisphère sud du soleil et Saturne l'hémisphère nord. Pour les hommes j'en suis sur.Le coronal hole visible aujourd'hui m'évoque la tache rouge de Jupiter.
    La prochaine période de Saturne interviendra en Avril 2013 avec des megaearthquakes potentiels de type Fukushima, Chili, Sumatra 2004 et 2012. Et d'autres dans l'histoire du vingtième siècle. Suffit de prendre la liste des séismes majeurs répertoriés, de prendre un logiciel de position de planète et de regarder ceux qui sont intervenus en opposition saturnienne. C'est avant l'opposition stricto sensu que la Terre intercepte ce rayonnement, c'est quelques jours avant.
    Sauf si un solar Flare charge avec sa CME la magnétosphère de Saturne, son influence peut se faire ressentir en dehors de sa période prévisible de 189 jours (période synodique divisé par 2, alignement effet moyen,opposition effet majeur). Ça a donné 7,6 au Costa Rica le 5 septembre 2012. Des éruptions de haute puissance avaient été détectées sur la face cachée du soleil quelques jours plus tôt. Il faut le temps que ça arrive là bas.
    Par contre lorsque la Terre intercepte le rayonnement Saturnien et l'accumule dans la croute et le manteau terrestre, l'activité solaire s'inhibe car le soleil perd l’influence de Saturne et que cette énergie est atténuée de rayonnement kilométrique spatial à activité orageuse terrestre à basse fréquence dans la croute terrestre. Une CME produit une induction du champ et une accumulation d'énergie dans la Terre alors que le rayonnement  saturnien est atténué et "absorbé" dans la Terre. Son action est spécifique , sur une certaine bande de fréquence.
    Donc avant la connexion on est à 2 radiosources qui stimulent l'activité solaire et on passe à une qui emmagasine l'énergie pendant le transfert d'énergie.
    Tout cela est bien sur relatif car plusieurs type de situations peuvent se présenter.
    Les tempêtes géomagnétiques produisent des earthquakes directement. C'est de plus en plus visible. Il y a entre 1 et 2 ans, l'académie des sciences de Russie avait estimée que le risque qu'une tempête géomagnétique induise de l'activité sismique était de 50%. Je pense que ce risque est actuellement supérieur à 50%.
    Donc chaque fois que la Terre reçoit de l'énergie d'une cme son rayonnement augmente et stimule l'activité solaire, le mode furtif est désactivé,lol. Plus le risque sismique.
    C'est ce que je disais dans un autre commentaire, il peut y avoir un jeu de ping pong électromagnétique à la vitesse de la lumière entre le soleil et nous, une réaction en chaine. Comme la X 1,8 ne nous a pas touché, aucune réaction ne s'est produite sur ce coup là.
    Le champ photoélectrique de la pleine Lune est également loin d’être anodin sur l'activité sismique et volcanique.
    Plusieurs facteurs peuvent se combiner ou agir indépendamment de manière répertoriable et visible sur les marqueurs sismiques et solaires. C'est une histoire de rayonnement interplanétaire qui s'écrit jour après jour. Il n'y a pas que le vent solaire qui a une action directe sur la Terre.  Et le vent solaire est également influencé par d'autres radiosources du système solaire. Il y a des effets directs et indirects sur la Terre qui eux mêmes ont des effets potentiels sur la météo spatiale.
    Tout est lié et connecté par l’électromagnétisme qui est information et énergie à la fois. Heureusement que la masse des objets reste stable et que l'orbite de la Terre semble stable. Quoi que tant qu'on a pas vérifier une information, il ne vaut pas mieux s'avancer.
    Certains paramètres important, voir les plus importants, ont tendance à être camouflé par ceux qui attendent juste de nous qu'on consomme le plus possible et qui aiguisent leurs plans dans l'ombre. Comme le magnétomètre de Cassini qui entre en maintenance alors que le solar flare arrive avant le séisme du Costa Rica par exemple. La liste des principaux séismes de l'USGS est largement tronqué de plusieurs niveau 6 et un 7 lors de l'alignement sismogène saturnien de fin septembre à début octobre. (6,2 golfe de Californie ,7,2 à la dernière pleine lune)
    Faut pas trop que ça se voit. Au moins les supérieurs à 8,5 en phase d'opposition il ne peuvent pas les cacher et les retirer des listes. La prochaine période va surement faire très mal. Sur la dernière, les sismologues ont dit que la multiplication par 5 des séismes de force 5 ne correspondait pas à un schéma de répliques sismiques classiques. Tu m'étonnes, faut revoir le schéma, une immense quantité d'énergie "inexplicable" est relâchée par la croute terrestre à certains moments.
    Il est impensable que cette information ne soit pas connue et répertoriée, voir suivie depuis des millénaires. Les dogmes sont un bon outil de désinformation. Celui là doit tomber, ça devient trop visible, comme celui du CO2. Le  point commun entre les deux est que comme le champ magnétique s'affaiblit, l'influence de Saturne se renforce et les effets du soleil sur le climat se renforcent également. C'est simple, une seule cause pour de multiples conséquences électromagnétiques sismiques, climatiques, volcaniques,animales et humaines, géopolitiques, écologiques,scientifiques, artistiques....

    Qu'est ce que tu penses du mode furtif, ça semble être le cas non?

    Bonne semaine, à plus



    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :