• Axelle, 4 ans, m'a fait parvenir ce dessin... Je l'embrasse très très très fort.

     

    Monsieur_soleil
     
    Ce que je vois, c'est Monsieur Soleil, entouré de fleurs, ses lecteurs.... Trop mignon!....

    5 commentaires
  • Les six dernières heures sans aucune activité. Du jamais vu dans un pic d'activité solaire....

     

    Xray_1m

    17 commentaires
  • Je vous ai parlé récemment du livre d'un directeur du CNRS, paru en 1994... Ici :

    http://suivi-soleil.kazeo.com/edit/le-climat-de-la-terre,a3722671.html

     

    Et son début assez explicite :

    "Le climat de la Terre est entièrement gouverné de l'extérieur par l'énergie solaire : Il dépend donc à la fois de la puissance émise par le Soleil et de la position de la Terre par rapport à celui-ci."

     

    Cela m'a rappelé une revue hors série de Science et Vie de 2007 sur le climat.

     

    hors serie 240
     
    166 pages, avec la couverture, sur l'activité humaine, le réchauffement climatique, etc, etc... Et, c'est hallucinant, absolument aucun article sur le Soleil et sa très forte activité dans la seconde moitié du vingtième siècle, comme le prouvent tous les graphiques officiels.
     
    wolfaml
    Dans tout ce magazine excluisivement
     
    Dans tout ce magazine exclusivement consacré au climat, le Soleil est évoqué sur 1/32 ème de page, ayant pour sujet : ACCUSES : Les gaz à effet de serre (P18-19). Vient en énorme, sur un quart de page, en rouge, le CO2, bien entendu, atteignant une échelle de 2 sur 2. Puis, les polluants industriels divers et variés, sur un demi-quart de page, atteignant 1 sur 2. L'ozone troposphérique ( surtout issu des transports, bien entendu ), H2O (les nuages), le carbone oragnique ( produit par l'activité humaine ) et le Soleil se partagent le bas de l'autre moitié de la page. Dommage que je ne puisse trouver l'image de ces deux pages sur Internet. Avec, pour le Soleil, ce lapidaire commentaire : "Le rayonnement solaire, seul facteur naturel de cette série ( et H2o??? note de Ferlin), n'a contribué que très marginalement au réchauffement depuis 1750".
     
    Si je comprends bien la réthorique scientifique, nous sommes passé de 1994, avec la recherche avancée d'un directeur du CNRS et 2007, à, 13 ans plus tard, avec un torchon pseudo scientifique, un basculement des rôles. L'homme et ses activités a remplacé le Soleil en 13 ans.
     
    Moi, je dis, CHAPEAU!....
     
    Sauf que ce torchon ne mérite même pas ce terme. Je le garde pour valeur historique sur la propagande actuelle mais il ne mérite même pas de nettoyer mon cul, tellement il est plein de merde, déjà.
     
    Car, rien que sur ces deux pages où est mentionné le Soleil, tout est balivernes. Le principal gaz à effet de serre est H2O, l'eau, les nuages, à hauteur de 60 à 70% ( peut-être un peu plus, désormais, avec les multiples traces quotidiennes laissées par les avions et formant des cirrus, les cirrus étant les nuages qui contribuent le plus à l'effet de serre ). Le CO2 ( qui est d'origine naturelle à hauteur de 95% minimum ), ne vient qu'en deuxième place.
     
    Il faut bien rajouter que H2O, les nuages, est fortement en adéquation avec l'activité solaire, de récentes études le prouvent ( chercher le programme CLOUD sur un moteur de recherche, mais il n'y a pas beaucoup de publications sur le sujet, forcément ). En gros, le rayonnement cosmique contribue à la formation des nuages et lorsque l'activité solaire est forte, le rayonnement cosmique est dévié par le rayonnement solaire. Donc, plus ce dernier est faible, plus le rayonnement cosmique est important. Donc, il y a plus de nuages....
     
    N'achetez plus ces gaspillages de papier que l'on appelle magazines, qu'ils soient scientifiques, économiques, politiques ou d'information. Ce ne sont que de la propagande pour moutons.
     
     
    Lisez des livres ( mais pas n'importe quoi non plus ).
     
     
     
     
     
     
     

    8 commentaires
  • Le télescope spatial Hubble a saisi la comète ISON dans sa course vers le Soleil. Pour cela, des photographies prises sur une durée de 43 minutes ont été mises bout à bout dans un film de 5 secondes. On y voit la comète et sa chevelure filer silencieusement à quelque 77 000 km/h sur l'arrière-plan étoilé.

    Ces images ont été prises par Hubble en mai dernier, alors que la comète
    était encore à plus de 600 millions de km de la Terre, entre les
    orbites de Mars et de Jupiter. Auparavant elle avait déjà été filmée par
    la sonde américaine 
    Deep Impact.

     

    L'évènement astronomique de la fin 2013 ?

    ISON, alias C/2012 S1, a été découverte en septembre 2012 par les astronomes russes Vitali Nevski et Artyom Novichonok. Son origine reste incertaine, mais elle pourrait provenir du même corps que la comète Kirch, observée en 1680, dont la magnitude aurait dépassé celle de la Lune. Même sans atteindre ses sommets, il est probable qu'elle devienne plus lumineuse que la comète Panstarr, passée ce printemps. Pour le savoir, il faut attendre novembre. Elle devrait alors devenir visible à l'œil nu dans l'hémisphère nord. Le 28 novembre, la comète viendra frôlera la surface du Soleil à seulement 1,1 millions de km. Si elle n'est pas disloquée par l'étoile, ISON devrait illuminer le ciel de décembre.

     


    3 commentaires
  • Nous y voilà. Après un automne, un hiver et un printemps plus que maussades, la chaleur arrive.

     

    D'ailleurs, je suis déjà K-O.

     

    Les archives climatiques montrent que les cycle solaires faibles entraînent des phénomènes extrêmes. En voici une nouvelle preuve. Même si je m'attendais à un été maussade ( et j'aurais préféré...).

     

    A part ça, je suis de nouveau en panne d'internet, deux jours à peine après l'installation de la ligne. Je commence à me poser de sérieuses questions....


    17 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique