• Fin de la tempête magnétique

    Comme prévu, elle fut longue mais pas très puissante. Ce n'était qu'une X1,4. Pas de quoi s'exiter....

     

    Dans l'attente d'une prochaine.

     

    Kp

  • Commentaires

    1
    neo
    Lundi 16 Juillet 2012 à 22:44
    http://earthsky.org/earth/amazing-videos-of-tornadoes-hitting-poland-this-weekend
    http://earthsky.org/human-world/earthsky-22-see-the-planets-and-moon-not-too-late
    http://earthsky.org/human-world/something-in-the-water
    http://earthsky.org/astronomy-essentials/x-rays-reveal-the-violent-side-of-the-universe

    petit rappel Damien ,
    même si tu as qlques difficultés avec l'anglais ,
    voilà ce que tu peux faire pour un trad approximative mais pour une trad tout de même ...
    entre ici
    http://translate.google.fr/
    à chaque X le lien qui t'intéresse à gauche dans le cadre bleu sur fond blanc ...
    un nouveau lien html (souligné) en bleu cyan ,
    apparaît dans le cadre couleur sable saumon de droite cette fois - ci ...
    clique ensuite sur ce nouveau lien html bleu cyan ainsi précédemment créé
    et le tour est joué ...
    (-,
    tu es alors redirigé sur la page traduite du  lien dans la langue étrangère
    que tu ne pratiques pas.
    essaie, tu verras, cela fonctionne...
    en espérant avoir été suffisamment clair ...
    -,)

    2
    neo
    Lundi 16 Juillet 2012 à 22:47
    pour ce lien là

    http://earthsky.org/astronomy-essentials/x-rays-reveal-the-violent-side-of-the-universe

    si tu appliques ma méthode précédemment postée ici il y a 2',
    tu obtiens cette traduction ma foi approximativement correcte...

    convaincu ?

    EarthSky / / Blogs / / Essentials Astronomie AstroWoW par Christopher Crockett 15 juillet 2012





    Les rayons X révèlent le côté violent de l'univers

    <table><tbody><tr><td class="featured_image">Cygnus X-1
    Restitution des Artistes de Cygnus X-1. Crédit: NASA / ESA </td><td><table><tbody><tr><td class="excerpt_border">
    </td></tr><tr><td class="excerpt">

    Astronomie en rayons X des études gaz interstellaire chauffée à plusieurs millions de degrés autour des environnements extrêmes comme les trous noirs, étoiles à neutrons et des galaxies en collision.

    </td></tr><tr><td class="excerpt_border">
    </td></tr></tbody></table></td></tr></tbody></table>

    Les astronomes étudient la lumière de toutes les régions du spectre électromagnétique pour reconstituer l'histoire de l'univers. Astronomie en rayons X se penche sur l'énergie, la lumière de haute courte longueur d'onde - plus de 40 fois plus petite que la courte longueur d'onde que nos yeux peuvent détecter. Cette lumière, émise par un gaz chauffé à des millions de degrés, donne un aperçu des environnements extrêmes comme les trous noirs, étoiles à neutrons et des galaxies en collision.

    Million de gaz degré peut être trouvé à travers l'univers. Dans les systèmes binaires de rayons X, une étoile à neutrons ou un trou noir - le reste très dense d'une étoile massive de défunt - est en orbite autour de l'autre étoile et voler le gaz de son compagnon. Le gaz volé est pris dans un disque qui spirales autour de la reste stellaire. La gravité intense d'une étoile à neutrons ou un trou noir accélère le gaz en spirale à haute vitesse, le chauffage du matériau dans le disque à des températures extrêmes, et la fait flamboyer en x-ray de lumière.

    Tout gaz interstellaire du temps est rapidement comprimé, il peut être chauffé suffisamment pour émettre des rayons X. Le front de choc d'une supernova peut envoyer une onde de x-ray emission ondulant à travers l'espace. Les rayons X imprègne également les amas de galaxies - les plus grandes structures dans l'univers. Dans un amas galactique, des milliers de galaxies de danse autour de l'autre, rapprochés par leur attraction gravitationnelle mutuelle. Les collisions entre les galaxies membres sont assez fréquentes. L'énergie libérée dans ces affrontements titanesques suffit de chauffer le gaz ténu qui imprègne la grappe. Quand on l'observe avec télescopes à rayons X, les amas de galaxies semblent baigné dans une lumière diffuse de rayons X de préchauffage. Etudier l'émission de rayons X peut dire beaucoup de choses sur les astronomes de l'évolution des galaxies et la nature de l'insaisissable «matière noire» qui lie le groupe ensemble.

    X-rays from gas in a galactic collision.

    Le Chandra X-ray Telescope a capturé cette image de gaz chaud (en vert) dans le noyau de 2,4 milliards d'années-lumière amas de galaxies lointain, Abell 520. Le gaz millions de degrés est la preuve d'une récente collision massive au sein du cluster. Crédit: NASA, ESA, le TCFH, CXO, MJ Jee (Université de Californie, Davis), et A. Mahdavi (San Francisco State University)

    Le problème avec cosmique de rayons X, c'est qu'ils ne se rendent jamais à la surface de la Terre. L'atmosphère de notre planète est très efficace pour absorber les rayons X entrants. Voilà de bonnes nouvelles pour nous, car une exposition prolongée à une telle lumière de haute énergie est mortelle. Mais cela signifie que si vous voulez étudier l'univers x-ray, vous devez obtenir au-dessus de l'atmosphère.

    La première tentative à détecter les sources extraterrestres de rayons X est venu avec un lancement de fusée 1949 dans les déserts du Nouveau-Mexique. Détecteurs de la fusée ramassé des rayons X en provenance du soleil. Maintenant, le soleil lui-même est en fait un émetteur très faible de rayons X. A une température relativement fraîche de «seulement» 6000 degrés Celsius, la plupart de son énergie provient comme la lumière visible. Ce que la fusée avait détecté était la bulle de plasma millions de degrés qui entoure le soleil: sa couronne. Pourquoi le gaz autour du soleil est plus chaud que le soleil lui-même est une question de longue date en astrophysique. Il ya beaucoup d'idées, telles que les courants électriques générés par les champs magnétiques, mais aucune n'est pleinement satisfaisante.

    The x-ray sun

    Qu'est-ce que le soleil ressemble à un télescope à rayons X. Pris avec le satellite Yohkoh, l'image montre la couronne: l'incandescent millions plasma degré qui entoure le soleil. Crédit: Yohkoh (via Wikipedia)

    Plus de roquettes lancées dans le début des années 1960 est tombé sur des radiographies provenant de bien au-delà du système solaire. Une expérience en 1962 enregistrés radiographies provenant de quelque part dans la constellation du Scorpion. La source, baptisé Scorpion X-1, s'est avéré être une étoile à neutrons, 9000 années-lumière, autour d'une autre étoile. Gaz surchauffé tombant sur l'étoile a été libérant de l'énergie 60.000 fois plus que dans les rayons X de tous les longueurs d'onde de la lumière émise par le soleil!

    Fusées-sondes en 1964 a trouvé une autre très inhabituel x-ray objet dans la constellation du Cygne le Cygne. Cygnus X-1 n'était pas seulement un binaire x-ray, mais la première observation confirmée d'un trou noir au cœur restes d'une étoile supermassive dont la gravité est si intense qu'il ne peut plus émettre de la lumière. À une distance de 6100 années-lumière de la Terre, Cygnus X-1 est le compagnon du trou noir à une supergéante bleue. En mesurant la vitesse de l'étoile bleue est fouettée autour dans l'espace, les astronomes ont pu déterminer que le trou noir contient la masse de 15 soleils! Depuis les trous noirs n'émettent pas de lumière propre, c'est l'un des seuls moyens que les astronomes peuvent localiser et étudier ces créatures très étranges et mal compris.

    Cygnus X-1

    Illustration d'artiste représentant de Cygnus X-1: un trou noir siphonnage de gaz au large d'une étoile supergéante bleue en orbite. Comme le gaz tombe dans le trou noir, il est chauffé à plus de un million de degrés, en émettant des rayons X. Les deux sont 6100 années-lumière dans la constellation du Cygne. Crédit: NASA / ESA

    Le problème avec les fusées-sondes, c'est qu'ils sont au-dessus de l'atmosphère pour seulement quelques minutes. Cette astronomes limites à ne faire un coup d'œil vers le ciel x-ray. L'introduction de télescopes à rayons X sur la Terre-satellites en orbite dans la fin des années 1970 a changé tout cela. Dans les décennies qui ont suivi, les chercheurs ont découvert un ciel parsemé de petits points de x-ray de lumière: les sites des étoiles à neutrons et les trous noirs. Plus près de chez, les satellites ont révélé une lueur x-ray émanant de tous les coins du ciel. Qu'est-ce qu'ils voient est à l'intérieur d'une bulle de gaz gigantesque - 300 années-lumière - dans lequel le système solaire réside. Surnommé "la bulle locale", il est plus probable que le marqueur très ancienne de l'explosion d'une supernova qui a secoué la région d'environ 20 millions d'années. Qu'est-ce que cela aurait ressemblé à nos ancêtres sur une Terre plus primitif?

    Supernova RCW 86

    Une image composite de restes de la supernova, RCW 86. Les rayons X sont indiquées en bleu et vert, la lumière infrarouge en jaune et rouge. L'image montre les vestiges d'une supernova qui a vu les astronomes chinois en 185 AD située à 8000 années-lumière dans la constellation Circinus, l'explosion était le résultat d'une naine blanche exploser après une étoile compagnon déversés trop de matière sur elle. La bulle x-ray est maintenant 85 années-lumière de diamètre. X-ray de crédit: NASA / CXC / SAO et l'ESA, le crédit infrarouge: NASA / JPL-Caltech / B. Williams (NCSU)

    Télescopes à rayons X révèlent un univers caché, et très énergique. Ils retracent les flux interstellaire et intergalactique de gaz chauffé à des millions de degrés. Grâce à des étoiles à neutrons et les trous noirs, ondes de choc de supernova et les galaxies en collision, la découverte relativement récente des extraterrestres sources de rayons X permet astronomes d'explorer quelques-uns des environnements les plus extrêmes dans notre cosmos.





    4
    neo
    Mardi 17 Juillet 2012 à 13:01
    Slt Damien ,
    alors ,
    as-tu essayé ?
    http://www.universetoday.com/96314/prelude-to-an-x-class-solar-flare/
    voilà ce que cela donne avec le lien ci-dessus par exemple:

    Prélude à une Flare X-Class solaire

    par Nancy Atkinson le 17 Juillet 2012


    Légende: Shimmering boucles coronales de la région active 1515, sur le limbe du Soleil avant qu'il ne tourne hors de la vue le 12 Juillet 2012. Crédit: NASA / SDO / Goddard Spaceflight Centre

    Ce qui se passe sur le Soleil avant qu'il ne déclenche une poussée énorme solaire? C'est une chose de la beauté, et les observations de l'Observatoire Solar Dynamics aident les scientifiques à comprendre comment l'énergie magnétique du Soleil crée ces explosions géantes. Voici une vidéo qui montre toute l'activité sur le Soleil, avant il a émis un énorme X 1,4 éruption solaire de classe le 12 Juillet 2012. Les boucles coronales chatoyantes fournir une magnificence magnétique qui est tout simplement stupéfiante. Le film, créé à partir des données de SDO, montre le Soleil à partir de fin Juillet 8 à début Juillet 10, peu avant l'éruption solaire a eu lieu. Alors que la torche n'est pas montré ici, le film montre comment le Soleil est constamment, et de façon complexe, actif.

    La région responsable de la fusée, Région active 1520 est sur la partie inférieure gauche du Soleil, et il craque avec des boucles géantes de matière solaire aimanté. Sur le côté droit du Soleil, les chatoyants, boucles d'énormes fournir une vue de séparation de la région active 1515 - qui était aussi responsable de nombreuses éruptions solaires - comme il disparaît hors de la vue ainsi que la rotation du soleil.

    Il ya beaucoup de changements dans cette vidéo, afin de prendre l'avis de la vidéo producteur Scott Wiessinger de studio Goddard Spaceflight Center Scientific Visualization , qui suggère de le regarder à la plus haute qualité et en plein écran. Vous pouvez télécharger des fichiers volumineux de celle-ci ici.


    http://youtu.be/ivzy3HEgrPo

      • Ferlin1 Profil de Ferlin1
        Jeudi 19 Juillet 2012 à 14:51
        Salut neo, la X a eue lieu, mais invisible pour nous. Ce n'est pas encore l'heure... De plus, ce n'était pas une forte X..
    5
    MicheldeToulon
    Mardi 17 Juillet 2012 à 18:13

    Bonjour à tous,

    Ambiance bizarre non ?

    On sent de la déception (ça n'a pas pété), de l'angoisse aussi (par où ça arrive ? comment ? est-ce que je suis prêt ? au fait, il faut quoi ?), les gourous, prophètes et voyants fleurissent...                           La sensation intime qu'il se passe quelque chose de profond dans la vibration générale.            Premier réflexe : rentrer la tête dans les épaules pour résister puis, relacher complètement (parce que ça fait mal !) pour accompagner cette vibration perceptible dans le corps.

    Les nuits blanches ou en pointillés se succèdent sans trop de fatigue, juste des décrochages dans une sorte d'état second par moment... on se dit : encore une vague de passée...  une marche (?) et enfin de la joie, de l'espoir parce que ça bouge !!!

    Si tout pouvait se passer comme ça...

    Amitiés

      • Ferlin1 Profil de Ferlin1
        Jeudi 19 Juillet 2012 à 14:55
        Ces petite à coups, Michel, c'est la terre qui se dérobe sous nos pieds, tellement le précipice est proche....
    6
    Max49
    Mardi 17 Juillet 2012 à 21:00
    Certe sur le graphique le Kp ne dépasse pas 6... mais des aurores ont pu être photographier a l'est de Berlin , voir sur ce forum (  http://www.meteoros.de/php/viewtopic.php?t=9686 )
    Et d'après les différents modèle d'aurores en temps réel ca a descendu jusqu'au sud de l'Irlande... donc sur le papier ont était largement au dessus du Kp 6.http://img15.hostingpics.net/pics/6599303204364992464834250711865484238n.jpg 
    http://img15.hostingpics.net/pics/397690globe.gif 

    Et les prévisions du Kp nous montrais une possibilité d'un kp entre 7 et 9 :http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=632558wingkp15m12h3.gif 


     
      • Ferlin1 Profil de Ferlin1
        Jeudi 19 Juillet 2012 à 14:57
        Salut Max, oui, l'indice KP, il faut le savoir, est estimé sur 5 stations toutes basées dans l'hémisphère Nord ( pas très génant, l'été )... C'est donc une estimation pas très fiable... Alors KP8, oui, possible, à mon avis.
    7
    d
    Jeudi 19 Juillet 2012 à 00:08
    http://www.scribd.com/doc/64559213/Imagining-9-11
      • Ferlin1 Profil de Ferlin1
        Jeudi 19 Juillet 2012 à 15:12
        Oui, il n'y a vraiment que la CIA qui n'avait jamais imaginé une attaque sur le WTC ( ce qui est une désinformation totale. Ceux qui connaissent le dossier le savent ). Très bon document. Merci.
    8
    Ezekiel
    Jeudi 19 Juillet 2012 à 08:10
    une m7.8
    http://www.youtube.com/watch?v=pKfJZb5yUAQ
    assez impressionnant je trouve , chance qu'on soit pas en face .
    http://www.youtube.com/watch?v=u3B1FfWd4s8
    et ici ont se rend vraiment compte de la longueur de l'explosion , je trouve ça magnifique
      • Ferlin1 Profil de Ferlin1
        Jeudi 19 Juillet 2012 à 15:13
        J'ai 7,7, mais ça ne change pas grand chose....
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :