• La météorite de Tcheliabinsk aurait frôlé le Soleil avant de s'écraser sur Terre

    Une étude présentée ce mardi révèle que la météorite qui s'est désintégrée dans le ciel russe avait déjà subi un processus de fusion intense. Et ce, avant d'entrer dans l'atmosphère de notre planète.

    Révélations sur une étoile filante. La météorite qui s'est désintégrée en février dernier au-dessus de Tcheliabinsk avait déjà frappé un autre corps céleste ou frôlé le Soleil avant de s'abattre sur Terre, selon une étude présentée ce mardi. 

    Certains des fragments retrouvés dans l'Oural russe montrent que la météorite a subi un "processus de fusion intense" avant même qu'elle ait pénétré dans l'atmosphère terrestre, selon l'analyse de chercheurs de l'Institut de Géologie et de Minéralogie de Novossibirsk (IGM, Russie). 

    Pluie de météorites

    "Cela signifie presque à coup sûr qu'il y a eu une collision entre la météorite de Tcheliabinsk et un autre corps du système solaire (astéroïde ou planète), ou alors un passage près du Soleil", estime Victor Chariguine, de l'IGM, qui doit présenter ses résultats à la conférence Goldschmidt de géochimie, organisée à Florence (Italie). 

    Une pluie de météorites s'est abattue le 15 février au-dessus de Tcheliabinsk après l'explosion, à une vingtaine de kilomètres d'altitude, d'un astéroïde d'une taille estimée à 17 mètres de diamètre et d'un poids de 5000 à 10 000 tonnes. 

    Un millier de personnes blessées

    Plus que les milliers de petits fragments rocheux qui ont atteint le sol, c'est l'onde de choc de la désintégration, environ une minute plus tard, qui a provoqué d'importants dégâts dans la ville, blessant plus d'un millier de personnes. 

    De nombreux fragments ont été retrouvés dans la région mais on pense que le plus gros morceau de la météorité a sombré dans le lac Tchebarkoul, où certains scientifiques tentent de le localiser et de le remonter.

     

    Source


  • Commentaires

    1
    Cécile (à Montpellie
    Mardi 27 Août 2013 à 13:01
    Est-ce que la composition de cette météorite (sa richesse en carbone par exemple) a été publiée quelque part, ou bien est-ce que les analyses n'ont pas encore été réalisées faute de subsides ? C'est vrai, quoi, ça coûte cher, de réprimer les dissidents ;) Quelques messagères de l'espace nous ont été envoyées par notre voisine Mars, et nous ont renseignés sur leur berceau de roches volcaniques. Même si l'on sait que les roches sédimentaires ne parviendront jamais jusqu'à nous, c'est toujours passionnant !
    2
    neo
    Mardi 27 Août 2013 à 19:25
    http://earth-of-fire.over-blog.com/article-alaska-le-point-sur-l-eruption-en-cours-au-veniaminof-119664669.html Alaska - le point sur l'éruption en cours au Veniaminof. Le Veniaminof est entré dans une phase d’activité éruptive entre le 8 et 13 juin 2013. (Augmentation de sismicité et maintien à un niveau élevé depuis le 08.06 – panaches de vapeurs sur les webcams – les images satellites révèlent une augmentation de la température de surface le 13.06) veniaminof mapAlaska - situation de la caldeira et du ccône actif du Veniaminof - doc. B.Welch 2003 / St Olaf College. 2013.06.25---Veniaminof---Rick-Wessel.jpg25.06.2013 - Coulées sur les flancs du Veniaminof - photo Rick Wessels / Digital Globe Inc. and the Alaska Volcano Observatory / U.S. Geological Survey L’activité éruptive a été caractérisée au cours des mois de juillet et août par de petites émissions de cendres, de petites explosions au niveau du cône intracaldérique, des fontaines et l’effusion de coulées de lave sur les flancs du cône atteignant le champ de glace. Les panaches de gaz, vapeur et cendres sont restés de niveaux bas, environ 3600 mètres montant parfois à 4500 mètres. Les retombées de cendres se sont faites sur les pentes supérieures du cône et dans la caldeira, recouvrant le champ de glace. 2013.08.18-Veniaminof---AVO-G.McGimsey.jpg18.08.2013 / 8h47 Eruption de cendres et panache émis au cône du Veniaminof - photo Game McGimsey / AVO-USGS 2013.08.18-Veniaminof-3----AVO-G.McGimsey.jpg 18.08.2013 / 8h - les cendres recouvrent le cône et les glaces de la caldeira du Veniaminof - les coulées de lave ont fait fondre neige et glace, creusant des dépressions à leur base - photo photo Game McGimsey / AVO-USGS 2013.08.18-Veniaminof-2-GM---AVO-G.McGimsey.jpg 18.08.2013 / 8h21 - Veniaminof - Une coulée active rougeoit sur les flanc du cône et crée un nuage de vapeur à sa base, lors de la rencontre avec le champ de glace. - un petit panache de gaz et cendres surmonte le sommet - photo photo Game McGimsey / AVO-USGS Les coulées de lave visqueuses, longues de 300 à 1.000 mètres et larges d’une cinquantaine de mètres, se sont étendues à courte distance sur le cône et la neige/glace de la caldeira causant la fonte locale du glacier. Après un accroissement de la sismicité entre les 13 et 20 août, son niveau a quelque peu diminué, et l’intensité de l’éruption semble chuter. 2013.08.17-23-Veniaminof---AVO---VNWF_30.png Veniaminof - sismicité entre le 17 et 23.08.2013 - doc. AVO-USGS Ce type d’activité est similaire à celui observé lors des deux dernières éruptions du Veniaminof, en 1983-84 et 1993-94. Les risques liés aux éruptions sont restés limités aux zones proches du cône, à l’intérieur de la caldeira. Source : Alaska Volcano Observatory.
    3
    slc
    Mercredi 28 Août 2013 à 08:51
    slt, je n'ai peut-être pas bien chercher mais je n'ai pas vu de témoignages de russes relatant les blessures infligées par cette météorite, pas plus d'images aussi des dégats occasionnés à part celles que tout le monde à vu. idem pour toi ? @+, slc
      • Ferlin1 Profil de Ferlin1
        Mercredi 28 Août 2013 à 19:49
        Non plus, mais ce sont surtout des blessures par éclats de verre, étant donné que toutes les vitres ont été pulvérisées.... Bien à toi.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :