• Une comète en fin de vie?

    picture

     

    Les astronomes amateurs ont été surpris en suivant la comète 168P/Hergenrother, car, depuis le premier octobre, celle ci s'est éclairée de plus de 500 fois, passant de magnitude 15 à magnitude 8. A l'époque, elle était au plus près du Soleil ( 1,4 UA ) et certains observateurs ont spéculé que le Soleil était à l'origine de cet embrassent.

    Le 26 octobre, un groupe d'astronomes a trouvé les preuves pour appuyer cette idée. " En utilisant le télescope du Nord Faulkes (F65)", écrit Erneston Guido, "Nous avons détecté une fragmentation des la comète 168P.

    "Nos images, prises le 26 octobre, révèlent la présence d'un noyau secondaire, ou d'un fragment d'environ deux arcs de distance à partir de la condensation principale de la comète. C'est probablement un morceau de glace rochaux émergeant de la brume de gaz et de poussières qui entourent le noyau principal, toujours caché à l'intérieur. Les comètes sont notoirement fragiles, donc, il n'est pas étonnant que la comète se soit brisée de cette manière".

     

    La question est de savoir ce qu'il se passe après. Est-ce que la comète va se scinder en deux, avec deux têtes et deux queus, un suivi du fragment et un de la comète mère? Ou est-ce le prélude à une désintégration complète?

    Les astronomes amateurs sont invités à suivre l'avolution de la comète tant qu'elle reste brillante. Voici les coordonnées de la comète. Pour de meilleurs résultats, nous recommandons le télescope Hunter Comet.

     

    Spaceweather ( traduit par mes soins, du mieux possible...)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :